jeudi 18 août 2016

TRAFIC

installation sonore Marine Class Blandine Brière 

 

 

Exposition "ONDES"  -HAUS

du 09/04 au 29/04/2016

 

Mon OEIL ! -Épisode 9  
MON OEIL ! est un programme audiovisuel dédié au regard et à la parole des enfants sur une oeuvre d’art contemporain exposée en Pays de la Loire.
Concept original: Laure Charrier
Épisode réalisé par Vincent Pouplard, Laure Charrier, David Zard.

 Trafic

Installation réalisée in situ.
Bassin, eau, haut-parleur, encre, 2 canaux. 











Compilation d'extraits de la pièce sonore évolutive de l'installation Trafic.
Canal gauche : son diffusé en réflexion du bassin
Canal droit : son diffusé de l'intérieur du bassin

mercredi 10 août 2016

20 à l'écran

le festival 20 à l'écran en image

Une année de préparation de l'évènement et...

- 1900 films reçus
- 8 mois de travail bénévole
- Plus de 300 mails envoyés
- Des kilomètres parcourus dans le vignoble
- Une dizaine de réunions
- 3 jours de sérigraphie
- 6 dossiers de subventions
- 5 rendez vous avec des élus
- Une trentaine de partenaires rencontrés
- Plusieurs centaines d'heures passées derrière un écran sur photoshop, after effect, final cut, protools ...
- Quelques kilos de papier pour les courriers
- Mais aussi quelques bons vins dégustés







Et bientôt la pièce sonore " Le chant de la baleine" en écoute en binaural sur le blog







lundi 22 février 2016

Résidence LOLAB

Résidence LOLAB

Actuellement en résidence à Lolab pour un projet de documentaire sonore.
Au départ l'envie de dessiner un portrait de Dennis Mery, vigneron à Chablis, qui pratique la biodynamie avec conviction et affection. Dennis Mery m'a fait découvrir la protéodie  qu'il utilise pour lutter contre un champignon l'esca responsable de l'étouffement des pieds de vigne. C'est une musique composée à partir d'une transposition des protéines en note de musique.

Le vivant est fait de structure musicale harmonieuse et mélodique...


Voici donc que mon portrait prend un détour. Je fais connaissance avec Joël Sternheimer, physicien et musicien auteur des recherches sur la protéodie.
Une émotion incontrôlable s'empare de moi, une envie de comprendre, une soif de résonance. Une première pièce sonore, Le chant de la baleine, née de ces deux rencontres sera présentée en avant-première au festival 20 à l’Écran.

Dans un second temps (plus long!) je réaliserais une création sonore documentaire consacrée à Joël Sternheimer et la protéodie.

Des nouvelles prochainement.




20 à l’Écran

le 20 et 21 mai, Place Victor Bash, Nantes.



….. Est un festival de cinéma sur deux jours, programmé les 20 et 21 mai 2016, sur le thème Vin et Cinéma, assorti d'animations connexes ayant trait aux vins, vignobles et vignerons.

Gratuit et ouvert à tous, cet événement se veut festif et proposera en complément des projections compétitives, diverses participations et collaborations mettant en avant les milieux culturels et audiovisuels ainsi que les crus du vignoble nantais, créant liens et partenariats entre eux.
Le festival se déroulera place Victor Basch (place Toutes Aides) à Nantes et sera rythmé par les projections de films auto-produits, les ateliers d’œnologie, les remises de prix pour se conclure en musique avec un concert gratuit.

video





dimanche 19 avril 2015

REFRAIN


REFRAIN 

installation sonore Blandine Brière Alice Broillard

le dimanche 26 avril prochain, de 11H à 17h.

Une recherche présentée dans le cadre du festival Convergence organisé par le collectif ALOTOF

NANTES<>SAINT-NAZAIRE<>BRUXELLES<>PRAGUE<>...
DATE : 20-26 AVRIL 2015

Capter le refrain rassurant de la course du soleil durant l’équinoxe de printemps au Caillou*. À cette époque, la lumière du soleil parvient enfin jusqu’à la clairière, la saison de butinage va bientôt démarrer. Le Caillou se pare de ses atouts de séduction.

Une cartographie de l’ensoleillement pour une interprétation sonore du mouvement de la terre.
Du 19 au 21 mars nous avons récolté des données de l’intensité lumineuse grâce à des capteurs situé à des endroits stratégiques. Puis nous les avons transformées en matière sonore pure, pour enfin les arranger, les assembler, les composer avec le son ambiant du Caillou.
Pendant la durée du festival les visiteurs étaient invité à écouter au casque cette accélération du temps, la musique du balancié de la courbe du soleil, en déambulant dans l’espace empreint de la dilution puis de la netteté du soleil.

* Le Caillou se situe au point de rencontre du sillon de Bretagne avec la Loire, à l'Ouest de Nantes.
Le lieu avait l’air d’une poubelle, le collectif Fertile y a vu un espace de possibles... Sans
programme, sans public, sans maître d'ouvrage, sans convention d'aménagement, le collectif Fertile
s'est installé au Caillou en ouvrant petit à petit un espace à coup de serpe, en triant ce qui compose
son sol, en y invitant des amis et riverains.


jeudi 19 février 2015

Une pierre de plus

L'association Makiz'art vous invite à la projection de deux courts métrages documentaires réalisés dans le cadre des créations partagées de la Ville de Nantes.


Le premier film  "La Place" est réalisé par Blandine Brière et Marc Picavez avec les habitants du quartier de Toutes Aides. En regard, le second  film "Une pierre de plus" réalisé par Blandine Brière et Thomas Rabillon porte sur le quartier Bottière Chénaie  qui jouxte Toutes-Aides. 

Ces projets se sont déroulés au cours de l'année 2014, et interrogent le lien social dans ces deux quartiers. Une même temporalité, des problématiques liées à l'urbanisme, à l'identité d'un lieu. Des documentaires artistiques qui mettent en scène la réalité des habitants, des commerçants, des acteurs, des dessinateurs...

Une première diffusion des deux films aura lieu le 4 mars à 18h30 au groupe scolaire Julien Gracq, dans le quartier de Bottière-Chénaie à Nantes. Un temps d'échange et de débat suivra les projections "Bottière-Chénaie, comment habiter ces nouveaux lieux ?".

Le 6 mars à 19h et le 7 mars à 16h, le square Jules Bréchoir à Toutes Aides devient le "Cinéma de la Place" : un moment convivial de partages et de discussions autour des films.

Au plaisir de partager ces moments avec vous.

Film documentaire/ HD couleur / 31mn

Un nouveau quartier se construit à l’est de Nantes sur d’anciennes terres maraichères. Bottière-Chénaie nous laisse entrevoir les prémices d’une vie sociale que certains pourraient qualifier d’encore «timide»...

Un espace est habité quand il garde la trace, quand il est marqué en quelque sorte pas ces habitants. Ces derniers impriment le lieu de quelque chose d’eux-même : de leurs caractère, leurs moeurs, leurs souvenirs, leurs mouvements, gestes, rythme, vibration.
Images extraites du film "Une pierre de plus"



La place

Après une année de rencontres, d'échanges, de tournage, de créations sonores, le court métrage "La place" réalisé avec les habitants et acteurs du quartier de Toutes-Aides sera diffusé 
le 6 et 7 mars au square Jules Bréchoir, Nantes

L' occasion de fêter comme il se doit la fin du projet au "Cinéma de la Place"

Film documentaire/ HD couleur / 31mn
Des bruits courent... la place Toutes-Aides serait bientôt réhabilitée.
Chronique d’un quartier de l’est de Nantes, où la place nous invite à considérer «l’âme de Toutes-Aides» au gré de détours menés par ceux qui l’habitent.

Images extraites du film "La place"

vendredi 18 avril 2014

MULTIPLEX 2014



Création partagée par MAKIZ'ART

XXème est un film documentaire réalisé avec les habitants du quartier Toutes Aides, tout au long de cette année 2014, en co-réalisation avec Marc Picavez 
A suivre!



Le projet MULTIPLEX est soutenu par la ville de Nantes dans le cadre de la politique de proximité culturelle "L'art en partage"



lundi 7 avril 2014

Le Manège Les fondeurs de roue


Le Manège des Fondeurs de Roue est un projet à la croisée des chemins entre création contemporaine et art forain. Pour ce projet, se retrouvent les artistes Charles-Henry Fertin, Nicolas Giraud, Julien Laforge, Matthieu Pilaud, Thomas Perino, Antoine Carbonne, Marc Herblin, Camille le Chatelier, Blandine Brière, Bertille Bak et Aurèle Orion. Les artistes sont invités à investir un manège de collection des années 1920 en espace d’exposition. Les espaces à réinterpréter sont les sujets, les frontons, les plafonds, les couvre-mâts, la cabine à tickets et l’univers sonore.
Cet espace inédit sera témoin et véhicule d’une esthétique de la diversité où chacun des artistes pourra sans cesse questionner et redéfinir ses œuvres, dans l’usage et dans le jeu.
Une invitation au transport merveilleux où des objets de formes et de natures hétéroclites vont se lier et s’inscrire dans une composition mouvante portant les empreintes d’une ancienne ère jusqu’à engendrer ensemble une nouvelle forme extraordinaire.
Cet objet hybride (avec la possibilité de se transformer à travers un changement des sujets) offre de multiples horizons et de nouvelles formes d’échange et d’interaction entre les œuvres, l’architecture foraine, les artistes et le public

Maquette du manège
Voici les 4 pistes sonores crées pour chaque groupe de sujets par sculpteur...
C’est en réponse au sujet proposé par les sculpteurs que sont crées les pistes sonores . Ainsi le visiteur  choisissant le sujet se voit lancer une bande son (grâce à des capteurs), si un second sujet est alors emprunté la bande son s’enrichi d’une nouvelle piste qui répond à la première, chaque sujet devient alors l’instrument d’un orchestre étrangement hybride.Le vocabulaire utilisé par chacun des sculpteurs « fondeurs de roues » est riche de possibilité sonore.  En effet chaque sujet invite à une composition sonore distincte mais jouant ensemble, il ne sera pas question d’illustration mais d’interprétation personnelle pour chacune des sculptures. Cette bande sonore n’est pas une mais une multiplicité de possible selon le nombre de joueurs !


 

lundi 9 décembre 2013

Sur Place A Emporter


Exposition Atelier Lebras









10bis rue de Malherbe - Nantes


Avec Jean Bonichon, Blandine Brière, Marine Class, Sara Favriau, Marc Herblin, Julien Laforge, Pierre-Alexandre Remy








Effaroucheur Modèle atelier

Merci à Pierre-Alexandre Remy et Denis Guillemin























































caractéristiques techniques : 
Moteur (essuie-glace 4L), haut-parleurs, Acier,Latex. H 150 cm l 40 cm, L 90 cm




effaroucheur from Blandine Briere on Vimeo.


samedi 22 juin 2013

Au bord du Scorff




01 — ATELIER D’ESTIENNE
RÉMY JACQUIER
02 — PINK ROOM
VASCO ARAUJO
03— COMBLES
DE LA MAISON DES PRINCES
VINCENT MENU
04— RESTAURANT LE BERRIGAUD
VINCENT MENU
05 — LA MALTERIE
ERIC LA CASA
& MICHAËLE ANDREA SCHATT
06 — MANOIR DE SAINT-URCHAUT
AGATHE PAMART
07 — CHAUMIÈRE DE SAINT-URCHAUT
CHRISTIAN MARCLAY
BLANDINE BRIÈRE
08 — GRANGE DE SAINT-URCHAUT
MATHIEU DESAILLY
(CO-CONSTRUCTION VINCENT GADRAS)
09 — FERME DE SAINT-URCHAUT
JEAN-BAPTISTE MOREIRA BESSA
— ÉTABLE DE SAINT-URCHAUT
MAUDE MARCHAL
11 — CHAPELLE DE KERYAQUEL
JEAN-BAPTISTE MOREIRA BESSA
12 — COUR DES MÉTIERS D’ARTS
ADRIAN PIPER



Le projet proposé pour les combles de la chaumière de St Urchaut sera une œuvre in situ, prenant en compte l’architecture du lieu mais aussi son patrimoine.
En donnant la parole aux blanchisseurs de l’industrie Initial-services, pôle économique important de Pont Scorff, cette pièce évoque l’histoire de ce territoire, des lavandières du Bas, et s’implante dans notre contemporanéité.
Une peau aux nuances de bleu « en cours de séchage » est suspendue aux poutres de l’architecture. Des témoignages sonores des blanchisseurs entre en résonnance avec l’installation. Cette installation à la fois ciel, tissu organique, met en scène une étrangeté familière au sein d’un environnement sonore produit par les machines de la blanchisserie, donnant le ton aux hommes et femmes se livrant un instant. La diffusion sonore est une composition à partir d’entretiens avec les employés de Initial-services, . La blanchisserie à pour activité principale le lavage des uniformes de travail, de la blouse aux bleus de travail… Les blanchisseurs voient défiler et s’élever jusqu’au plafond  différents corps de métier accrochés aux cintres suivants des circuits labyrinthiques, souvent leurs pensées s’échappent…











 Détail: échantillons de bleus de travail.


Prise de vue avec certains des ouvriers de la blanchisserie Initial.







caractéristiques techniques : installation sonore en 5 points.
Latex, haut-parleurs, acier. H 100cm l 500cm L 1100cm





video
Bande son Au bord du Scorff (stéréo) 16'24''







Ludovic Janvier
Extrait de Doucement avec l’ange, Gallimard, 2001

Dire bleu

Il manquera toujours un mot pour dire bleu
de ce bleu à l’instant près qui surgit du silence

ni bleu ni bleu poussé par la profondeur

ce soulèvement bleu noir aux tuiles de clarté

cette toiture éblouissante aux brusques failles nuit

ces longs spasmes d’encre aux encolures jais

ces houles nuit courant les escaliers du jour

et qui retournent aux croulements de bave

et qui retombent aux déroulés d’écume

aux émincés turquoise aux lames de soleil

lorsque brassée de crus la mer s’ouvre outremer

il a de lentes brisées de vert aux boucles d’algues

des bleus crevés de violet des bleus gommés d’embruns

des bleus martelés par le vent écrasés par l’orage

des bleus fendus par les haches de l’air

la table dure des bleus venus blanchir aux franges

le bleu gros de cobalt le bleu léger d'absinthes

le bleu tressé par l’ombre et le bleu roulé noir
sous les verts transparents qui dégorgent leur lumière
avec ce durable indigo qui vous éclate près du cœur
dire bleu parce qu'on cède et parce qu'on oublie
nommer les bleus pour garder sur la langue
tout ce parler d'aveugle au goût bleuté par l'indicible










samedi 18 mai 2013

Sous un ciel variable

une proposition de Guillaume Krick, dans le cadre de L'art prend l'air






Pol'n, Nantes http://pol-n.org/wordpress/

Avec: Blandine Brière, Marine Class, Cat Fenwick, Olivier Garraud, Clara Juliane Glauert, Adrien Guigon, Marc Herblin, Chloé Jarry, Guillaume Krick, Julien Laforge, Olivier Magnier,  Romain Rambaud, Pierre-Alexandre Rémy





caractéristiques techniques : installation sonore.

Bois de cagette, vannes, béton. Hauteur de 1,10 à 1,60m.